PSES/HSF:À propos

De PSES/HSF
Aller à : navigation, rechercher

Le Hacker Space Festival (HSF) et Passage en Seine (PSES) sont deux festivals dont les premières éditions ont eu lieu en 2008. Ces deux événements déjà bien connus dans le monde du logiciel libre fusionneront en 2016 dans l'optique de créer un espace convivial, festif et inclusif pour promouvoir discours critiques et pratiques originales sur l'usage des outils numériques.

Les hackers détournent, inventent, ouvrent, cassent et réparent presque tout. Petit à petit, ils comprennent que leur action possède une dimension politique. De cette prise de conscience naît l'hacktivisme. Être et faire politiquement ensemble, avec les autres acteurs de la vie locale portant des valeurs de paix et d'échange sera la prochaine étape sur le terrain, à Choisy-le-Roi.

La ville aura l'occasion de démontrer en hébergeant cet événement de portée nationale son intention de s'inscrire en profondeur dans la réflexion sur la société numérisée et d'attirer des visiteurs et des regards qui restent le plus souvent braqués sur la capitale. Ce qui permettra de faire connaître et reconnaître sa démarche en faveur du logiciel libre et de la culture du partage.

Pour les citoyens, devenir acteur et non plus simple consommateur, c'est aussi hacker son quotidien. Repenser sa façon de se loger, boire, manger, s'habiller et se déplacer dans la ville, notamment en banlieue parisienne, réduire le coût social et écologique de ses comportements, c'est le souhait de beaucoup de militants traditionnels et également celui des hackers. La "révolution numérique" ne satisfaisant qu'un système financier et industriel, nous préférerons nous amuser ensemble, lors de ce festival, à créer, développer, bidouiller et réparer pour mieux préparer les alternatives.

Les styles de vies alternatifs existent et deviendront nécessaires pour préserver notre intégrité et les liens qui font la société. Ces nouvelles approches sont peu visibles dans les médias et leur découverte demande une volonté que le quotidien rend difficile. Le temps libre et l'énergie manquent à beaucoup. Ce festival sera donc l'occasion de découvrir par exemple la permaculture, l'habitat auto-construit, le partage de ressources et le refus de la spéculation immobilière.

Les hackerspaces, comme le /tmp/lab, sont des espaces accueillants, qui dédramatisent le rapport aux technologies, favorisent le partage des savoirs-faire et permettent aux habitants de s'approprier la démarche scientifique tout en cultivant un regard critique sur celle-ci. Mais aussi parce ils ne prennent leur ampleur qu'en réseaux - avec une multitude d'autres lieux qu'ils soient urbains ou ruraux.

Le "village" des associations locales sera le moyen idéal pour que les participants partagent leurs expériences militantes. Tables rondes et discussions informelles faciliteront également les échanges.

Les conférences et ateliers aborderont plusieurs thèmes comme : - comment protéger sa vie privée et ses données personnelles où que l'on se trouve dans le monde, - repérer les usages parfois sécuritaires et liberticides qu'engendrent certaines technologies, les dispositifs dits de "ville intelligente", - comprendre les entreprises de services utilisant le numérique à leur avantage (Uber, Google) Afin de relier ces différents espaces et événements, nous inviterons le public à se déplacer différemment dans la ville. Enfin, pour offrir aux visiteurs lointains un lieu pour dormir à proximité des événements, la ville mettra à leur disposition un lieu de camping pour poser des tentes. Toutes les conférences seront filmées et diffusées en livestreaming durant l'événement.